Discount en Ligne

Santé et Bien Être!

La Santé Sexuelle et L’éjaculation Prématurée

Comment soigner l’éjaculation prématurée

Dans les cas banals, pour soigner l’éjaculation prématurée, les traitements sont axés sur la formation et l’amélioration progressive de l’accoutumance mentale au développement sexuel et physique pendant les relations amoureuses, ainsi que le contrôle des différentes stimulations conduisant à l’orgasme. Dans les cas cliniques, divers médicaments sont testés pour aider à ralentir la vitesse de l’éjaculation précoce.

Il existe des pilules à base de plantes naturelles qui fonctionnent comme un inhibiteur à action brève et sélective de la re-capture de la sérotonine (ISRS), commercialisé pour soigner l’éjaculation prématurée. De tels produits sont conseillés surtout quand ils n’ont aucun effet secondaire et sont parfaitement sains et naturels.

Les pilules à base d’herbes médicinales sont donc parfaites pour régler ce genre de dysfonctionnements sexuels. Actuellement, de tels produits sont approuvés dans plusieurs pays européens, comme la Finlande, la Suède, le Portugal, l’Autriche et l’Allemagne et la France ainsi que plusieurs pays dans le monde entier. Pour soigner l’éjaculation prématurée les crèmes sont également envisagées, elles ont un effet sur le pénis afin de durer de manière plus longue pendant les relations sexuelles et ainsi éviter toute éjaculation prématurée.

La Méthode Masters et Johnson est utilisée comme un début et une technique d’arrêt-reprise peut soigner l’éjaculation prématurée, où l’homme apprend à sentir son corps et contrôler les sensations qui mènent à l’orgasme. La méthode consiste à se mener soi-même vers un stade proche de l’orgasme puis se reposer pour une durée de temps suffisante afin de rester au-dessous du point de non-retour, qui est l’orgasme et l’éjaculation qui s’en suit.

Une fois suffisamment en dessous de ce point, l’homme peut commencer à pousser à nouveau jusqu’à ce qu’il soit proche de l’orgasme et doit se reposer à nouveau.

Afin de soigner l’éjaculation prématurée, et avec assez de pratique, cette technique de démarrage et d’arrêt peut être répétée de nombreuses fois pour avoir une longue période de relations sexuelles, et de choisir le moment de l’éjaculation au bon moment. La période de repos peut être de quelques secondes ou minutes, et l’homme peut être en mesure de se reposer même à l’intérieur de la partenaire, et continuer d’embrasser ou caresser de sorte que l’intimité continue (c’est à dire la partenaire peut même ne pas avoir conscience que l’homme se repose de l’excitation de son pénis pour retarder l’orgasme et l’éjaculation.)

La période de repos peut être simplement de ralentir le rythme de va et vient du pénis dans le vagin, plutôt que la cessation d’une poussée. Les hommes peuvent pratiquer cette technique de démarrage et d’arrêt avec un partenaire ou par eux-mêmes, et ils pourraient essayer pendant un moment et voir si ces techniques peuvent améliorer la quantité de temps pendant lequel ils peuvent maintenir une érection sans éjaculation et donc sans éjaculation prématurée.

Ils pourraient même apprendre à évaluer leur niveau d’excitation sur une échelle de dix points, et faire que leur niveau d’excitation soit suffisamment élevé, mais en restant toujours en dessous du niveau d’éjaculation afin d’éviter l’éjaculation prématurée. Un niveau d’excitation de 7 / 10 est optimal, avec le repos si l’excitation est plus élevée il faut réduire le rythme de va et vient, par contre il faudra l’augmenter si l’excitation devient trop faible.

Une autre méthode est le contrôle plutôt que de prévention. Effectuer des routines telles que les exercices de Kegel, qui, comme mentionné ci-dessus, se rapportent à prendre le contrôle volontaire du muscle pelvien et de donner ainsi le contrôle d’une personne de plus sur l’éjaculation. Lors de l’éjaculation, le contrôle de ce muscle est dit être perdu, et donc, apprendre à garder le contrôle de celui-ci peut être une aide précieuse pour certains.

Une autre méthode est intitulée pharmacothérapie intra-caverneuse. C’est une méthode d’injection d’un médicament connu comme un vasodilatateur directement dans le pénis pour aider les hommes à contrôler l’éjaculation prématurée et à maintenir leur érection.

Il a été prouvé pour être efficace dans plus de soixante-dix pour cent des patients de test. Mais si vous pouvez utiliser des solutions telles les crèmes ou pilules à base d’herbes naturelles, ce sera encore mieux.

 

       Article(s) similaire(s) : L’impact des aliments sur la libido féminine